Finale nationale « Concours international Génies en Herbe OHADA » 2019

Last modified: 
mar, 05/28/2019 - 10:12
Finale nationale concours génies en herbe ohada 2019 UCAO-UUT

 

Emilie EHOH (1ere place – Licence 3 Droit privé UCAO-UUT), Raïssa KONGNA (2ème place – Licence 3 Droit privé UCAO-UUT) et Apollinaire KLEVO (3ème place – Licence 3 Faculté de Droit de l’Université de Lomé), représenteront le Togo à la finale internationale du concours "Génies en Herbe OHADA" à l'issue de la finale nationale dudit concours, qui s'est tenue ce samedi 18 mai à l’auditorium de l’université de Lomé.

Cette finale nationale qui a vu la participation de 10 candidats venant de l’Université de Lomé, l’UCAO-UUT et l’Université de Kara, comportait deux phases. La phase écrite basée sur l’épreuve des questions à choix multiples, les questions d’intégration africaines ; et la phase de l’oral basée sur les plaidoiries des candidats.

Ce concours qui est né en Côte d’Ivoire en 2008, vise à permettre aux étudiants de mettre en pratique ce qu’ils ont appris en cours et surtout à promouvoir le droit OHADA, qui régit les affaires et s’applique à 17 Etats.

La finale internationale qui se tiendra, pour la première fois au Togo,  du 9 au 14 septembre 2019, sera placé sous le thème : « Dénicher des talents pour en faire des génies ».

 

 

Lire les plaidoiries des étudiants de l’UCAO-UUT présents à la finale nationale…

 

  Emilie EHOH, « Droit OHADA, chasse gardée des juristes privatistes », a défendu la négative. Lire sa plaidoirie ...

  Raïssa KONGNA, « Peut-on dire de nos jours que l’œuvre de la justice OHADA met en confiance son justiciable », a défendu la négative. Lire sa plaidoirie...

   Romaric TCHAGOU, « L’OHADA est-elle un droit crée par les africains pour les européens ? », a défendu l’affirmative. Lire sa plaidoirie...

 

 

Share