Institut Supérieur des Sciences Juridiques

L’Institut pour Mûrir, le Droit pour Ennoblir …

 

La formation en Licence de Droit, avec l'élaboration des projets concrêts, s'appuie sur une méthodologie juridique qui assure aux étudiants des progrès significatifs sur la maîtrise de l'outil informatique, sur l'enseignement de langues étrangères (anglais, mandarin), etc. Les étudiants sont ainsi mieux préparés aux spécialisations en Master, et sont aussi aptes s'ils l'envisagent à se présenter aux concours administratifs de l'État de niveau supérieur. Considérées souvent comme la voie royale pour le monde du travail, les études en Droit permettent d'exercer de nombreuses compétences dans divers secteurs d'activités : l'administration, la finance, le commerce, la communication, etc.

 

Beaucoup d’anciens diplômés de l’UUT ont crée leur propre entreprise, preuve de la qualité de la formation, de leur compétence, de leur dynamisme et de leur capacité d’autonomie.

 

Cursus et Spécialisations

Consultez le programme des cours ...

 

    Licence

        > Droit public

        > Droit Privé  

 

    Master 1 et Master 2 

      > Droit des collectivités locales

      > Droit de la propriété intellectuelle et des technologies de l'information et de la communication

      > Marché public et partenariat public-privé

      > ​​​Droit des affaires 

      > Droit maritime et portuaire

      > ​​Droit du développement durable

      > Droit public fondamental

 

 

Conditions d’admission

L’entrée en première année qui correspond à la Licence 1 est accessible à toute personne titulaire d’un Baccalauréat. Le cycle de Master est ouvert à toute personne titulaire d’une Licence en Droit.

 

 

Dossier d’inscription

Pour la Licence

Attestation légalisée du Bac, tous les bulletins de la classe de Terminale, un extrait de naissance et l’attestation du premier versement des frais de scolarité à la banque.

 

Pour le Master

Attestation légalisée du Bac, le diplôme de Licence, tous les bulletins de la Licence, un extrait de naissance et l’attestation du premier versement des frais de scolarité à la banque.