Histoire de l'Université

Des pierres et des hommes

Histoire, mission et valeurs

 

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest – Unité Universitaire au Togo s’est donnée pour mission d’offrir des études de qualité dans un milieu d’émulation intellectuelle basée sur l’interculturalité et une vie sociale dynamique. Elle se démarque par la richesse de ses enseignants et de ses étudiants tout en promouvant l’innovation estudiantine à Lomé et à travers le monde.

Mais… Connaissez-vous l’histoire de ces murs qui depuis plus d’une décennie transmettent le savoir ? Voici sa petite histoire !

 

Histoire de l’université UCAO-UUT

 

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) a été créée en février 2000 par l’Assemblée plénière de la Conférence Épiscopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO). Elle est membre de l’Association des Universités et Instituts Catholiques d’Afrique et de Madagascar (ASSUNICAM), de la Fédération Internationale des Universités Catholiques (FIUC), ainsi que du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

L’UCAO est un réseau de sept unités universitaires implantées au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali, au Sénégal et au Togo. L’UCAO au Togo, connue sous le nom de UCAO-UUT a été reconnue officiellement comme université privée catholique par arrêté N°0211/MESR/ 7 mars 2007 du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la République du Togo. Elle jouit d’un protocole d’accord de siège avec la République du Togo depuis le 23 mars 2007.

L’UUT entend développer un enseignement universitaire de qualité qui intègre des compétences professionnelles de haut niveau, de sorte à préparer des étudiants qui soient opérationnels dès la fin de leur formation et capables de contribuer de façon significative au développement des organisations et des entreprises qui les emploient. Une telle option privilégie la concertation permanente avec les partenaires professionnels. Ce qui marque la spécificité de l’UCAO-UUT, c’est qu’elle vise à former des spécialistes créatifs, susceptibles de polyvalence pour faire face aux fluctuations du marché du travail, des cadres compétents, soucieux de valeurs éthiques et morales.

L’UCAO-UUT dispose de trois instituts :

   Institut Supérieur des Technologies Informatiques et Numériques (ISTIN)

   Institut des Sciences Économiques et de Gestion (ISEG)

   Institut Supérieur de Sciences Juridiques (ISJ)

   Institut des Médias et des Technologies de l’Information et de la Communication (IMETIC)

 

L'environnement pédagogique

Situé à Sanguera, à une quinzaine de kilomètres du centre-ville, le campus de l'UCAO-UUT offre un environnement propice aux activités pédagogiques.

Le site secondaire du collège St Joseph situé au cœur de la ville de Lomé, à proximité de l'espace communautaire de la paroisse universitaire St Jean, permet, avec ses salles de classes et ses bureaux, une légère extension de la capacité de l'université en termes d'accueil des étudiants. Le centre de documentation situé sur le site de Sanguera comprend une bibliothèque de quelques centaines d'ouvrages de référence et une espace numérique avec accès à la plate-forme virtuelle Cyberlibris qui propose plusieurs milliers d'ouvrages en ligne. Ce centre offre aux usagers de belles opportunités pour la recherche documentaire.

 

 

Compétence et légitimité académique du corps professoral

Le corps professoral de l’UCAO-UUT est composé d’universitaires et de professionnels. La compétence et la légitimité académique avérées des intervenants permettent à l’UCAO-UUT d’occuper une place de choix dans son domaine d’action, et d’offrir une formation de qualité qui répond non seulement à des besoins individuels de professionnalisation, mais également à des besoins sociétaux de promotion de la cohésion sociale et des valeurs d’humanité. Il faut noter qu’en plus des universitaires et experts locaux, l’UCAO-UUT peut compter sur la disponibilité de quelques partenaires extérieurs, provenant essentiellement du réseau UCAO, de l’Université de la Sorbonne Nouvelle, de l’Université de Toulon et de de la Chaire Unesco pratiques émergentes des technologies et communication pour le développement (Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3).

 

Interculturalité et brassage

 

Composée en grande partie de togolais, la première cohorte d'une cinquantaine d'étudiants est accueillie en octobre 2007. Aujourd’hui ce sont 14 nationalités africaines qui se côtoient sur les deux campus universitaires. Ces quelques 600 étudiants, en Licence et en Master, sont en constante augmentation au cours des dernières années.

Le statut d’université catholique qui est celui de l’UCAO exige la mise en œuvre d’une politique d’ouverture et d’accompagnement du projet de chaque étudiant dans le plus grand respect de sa culture de provenance, de ses convictions religieuses et politiques. Fondée elle-même sur le message de fraternité des Évangiles, et se considérant comme un outil de la générosité de l’Eglise dans la formation et la promotion des jeunes au service du bien commun et de l’Afrique, l’UCAO-UUT ressent le devoir de veiller à ce qu’aucun prosélytisme n’ait droit de cité dans ses murs et que la violence ne soit jamais utilisée comme mode de résolution d’éventuels problèmes. L’UCAO-UUT veille donc à promouvoir des actions qui aident à créer un climat favorable à la promotion de tout l’homme en cultivant le respect qui est dû aux autres dans leur situation particulière.

 

Valeurs

 

Recherche de l’excellence

Engagement, collaboration et collégialité

Respect des personnes et de la diversité

Créativité et innovation

Justice, équité et intégrité